ANNA FREUD

1895 - 1982

Dr C. George Boeree

Il semble qu'à chaque fois que Freud sentait qu'il avait choisi son successeur, le candidat l'abandonnait. Du moins, c'est ce qui s'est passé avec Jung et Adler. Entre-temps, cependant, sa fille Anna suivait des cours magistraux, passait des analyses avec son père et se dirigeait généralement vers une carrière de psychanalyste laïque. Elle est également devenue sa soignante après qu'il eut développé un cancer en 1923. Elle devint au moins le successeur symbolique de son père.

Psychologie de l'ego

Contrairement à Jung et Adler, elle est restée fidèle aux idées de base développées par son père. Cependant, elle s'intéressait plus à la dynamique du psychisme qu'à sa structure, et était particulièrement fascinée par la place de l'ego dans tout cela. Freud avait, après tout, passé la plupart de ses efforts sur le côté id et inconscient de la vie psychique. Comme elle l'a souligné à juste titre, l'ego est le "siège de l'observation" à partir duquel nous observons le travail de l'id et du surmoi et de l'inconscient en général, et mérite d'être étudié en tant que tel.

Elle est probablement mieux connue pour son livre The Ego and the Mechanisms of Defense, dans lequel elle donne une description particulièrement claire du fonctionnement des défenses, y compris une attention particulière à l'utilisation des défenses par les adolescents. La section défenses du chapitre sur Freud dans ce texte est basée autant sur le travail d'Anna que sur celui de Sigmund.

Cette focalisation sur l'ego est à l'origine d'un mouvement dans les cercles psychanalytiques appelé psychologie de l'ego qui représente aujourd'hui, sans doute, la majorité des freudiens. Il prend le travail antérieur de Freud comme un fondement crucial, mais l'étend dans le monde plus ordinaire, pratique et quotidien de l'ego. De cette façon, la théorie freudienne peut être appliquée, non seulement à la psychopathologie, mais aussi aux questions sociales et de développement. Erik Erikson est l'exemple le plus connu de psychologue de l'ego.

Psychologie de l'enfant

Mais Anna Freud n'était pas avant tout une théoricienne. Ses intérêts étaient plus pratiques et la plupart de ses énergies étaient consacrées à l'analyse des enfants et des adolescents et à l'amélioration de cette analyse. Son père, après tout, s'était concentré entièrement sur les patients adultes. Bien qu'il ait beaucoup écrit sur

 

c'était du point de vue de ces adultes. Que faites-vous de l'enfant, pour qui les crises familiales, les traumatismes et les fixations sont des événements présents et non des souvenirs ternes ?

Premièrement, la relation de l'enfant avec le thérapeute est différente. Les parents de l'enfant font toujours partie intégrante de sa vie, une partie que le thérapeute ne peut et ne doit pas essayer d'usurper. Mais le thérapeute ne peut pas non plus prétendre n'être qu'un enfant de plus plutôt qu'une figure d'autorité. Anna Freud a découvert que la meilleure façon de régler ce " problème de transfert " était la plus naturelle : être un adulte attentionné, pas un nouveau camarade de jeu, pas un parent remplaçant. Son approche semble autoritaire par rapport aux normes de nombreuses thérapies modernes pour enfants, mais elle pourrait avoir plus de sens.

Un autre problème de l'analyse des enfants est que leurs capacités symboliques ne sont pas aussi avancées que celles des adultes. Les plus jeunes, certainement, peuvent avoir de la difficulté à relater verbalement leurs difficultés émotionnelles. Même les enfants plus âgés sont moins susceptibles que les adultes d'enfouir leurs problèmes sous des symboles complexes. Après tout, les problèmes de l'enfant sont ici et maintenant ; il n'y a pas eu beaucoup de temps pour construire des défenses. Les problèmes sont donc proches de la surface et ont tendance à s'exprimer en termes plus directs, moins symboliques, comportementaux et émotionnels.

La plupart de ses contributions à l'étude de la personnalité proviennent de son travail à la Hamstead Child Therapy Clinic à Londres, qu'elle a aidé à mettre sur pied. Ici, elle a constaté que l'un des plus gros problèmes était la communication entre les thérapeutes : Alors que les problèmes des adultes étaient communiqués au moyen des étiquettes traditionnelles, les problèmes des enfants ne pouvaient l'être.

Comme les problèmes des enfants sont plus immédiats, elle les a reconceptualisés en termes de mouvement de l'enfant le long d'une période de développement. Un enfant qui suit le rythme de la plupart de ses pairs en termes de comportements alimentaires, d'hygiène personnelle, de styles de jeu, de relations avec les autres enfants, etc. pourrait être considéré comme sain. Lorsque l'un ou l'autre aspect du développement d'un enfant accuse un retard important par rapport aux autres, le clinicien peut supposer qu'il y a un problème et peut communiquer le problème en décrivant le retard en question.

Recherche

Elle a également influencé la recherche en psychologie freudienne. Elle a normalisé les dossiers des enfants ayant un profil diagnostique, encouragé la mise en commun des observations de multiples analystes et encouragé les études à long terme sur le développement de la petite enfance à l'adolescence. Elle a également ouvert la voie à l'utilisation d'expériences naturelles, c'est-à-dire l'analyse minutieuse de groupes d'enfants qui souffraient de handicaps similaires, comme la cécité, ou de traumatismes précoces, comme la perte des parents en temps de guerre. La critique courante de la psychologie freudienne comme n'ayant aucune base empirique n'est vraie que si la "base empirique" est limitée à l'expérimentation en laboratoire !

La plupart des travaux d'Anna Freud se trouvent dans The Writings of Anna Freud, une collection en sept volumes de ses livres et documents, dont The Ego and the Mechanisms of Defense et ses travaux sur l'analyse des enfants et des adolescents. C'est une très bonne écrivaine, qui n'est pas trop technique dans la plupart de ses œuvres et qui utilise de nombreuses études de cas intéressantes comme exemples.

 

Copyright 1998, C. George Boeree 

Translated by Rutherd Barn
Read the original page here.